L’adresse du Président Bruno AMOUSSOU aux militants UP

« Militer dans un groupe, c’est vivre sa propre initiative, c’est vivre la vie des couches populaires et connaître son pays. C’est ainsi que nous pourrons être des acteurs effectifs de la transformation sociale.  

A ne pas agir ainsi, on se coupe de la société réelle pour s’enfermer dans le passé. Ce risque n’est pas théorique. Nous en avons de célèbres illustrations chaque jour. Des personnalités qui ont occupé de hautes responsabilités dans notre pays ne parviennent pas à renouveler leurs discours. Elles répètent les mêmes choses, font les mêmes citations, se réfèrent à leur glorieux passé dont personne ne se souvient et se croient détentrices d’un pouvoir à vie.

En réalité, ces personnalités débitent ce qui est définitivement gravé dans leur cerveau et qu’on ne peut plus modifier. Elles ne captent plus les signaux des changements qui s’opèrent autour d’elles et qui imposent un enrichissement du texte objet de leurs studieuses récitations. Elles fonctionnent ainsi uniquement en mode lecture. Ce sont en sommes, des hommes politiques PDF.

Vous comprenez alors l’immobilisme de ceux qui n’ont jamais milité, n’ont jamais conduit une campagne électorale victorieuse pour certains d’entre eux et qui n’ont découvert les affaires publiques qu’à la faveur de leur surprenante élévation à de hautes fonctions nationales. Éloignez-vous de ce modèle car il fait partie intégrante des difficultés de notre pays.

Le logiciel qui permet de passer en mode de compatibilité s’appelle militantisme. Il vous permet d’introduire les nouvelles données que la société vous envoie et d’adapter votre discours. Il vous permet en un mot d’être vivant… ».